Collège Réeberg Néron

Énigme #10

Exploit inédit d’Anasthasia dans la résolution des énigmes hebdomadaires : c’est la troisième Caresse guyanaise d’affilée remportée par cette jeune fille de 6ème ! J’en appelle à toutes les forces vives du collège Réeberg Néron pour que le peloton réduise l’écart avec la belle échappée.

Concernant l’énigme #9, il s’agissait effectivement de la 1ère abolition française de l’esclavage.

Il y a 223 ans, le 4 février 1794, dans un mouvement de ferveur générale lors de l’arrivée des trois nouveaux députés de Saint Domingue, élus suite à l’abolition locale de l’esclavage d’août 1793, la Convention nationale décrétait que “tous les hommes, sans distinction de couleur, domiciliés dans les colonies, sont citoyens français, et jouiront de tous les droits assurés par la constitution”.

Voici la première page de la version imprimée de la version manuscrite du décret rédigée le 16 pluviôse de l’an II (4 février 1794 dans le calendrier révolutionnaire de l’époque) :

La richissime colonie française de Saint Domingue (aujourd’hui Haïti) était en proie à une sanglante révolte d’esclaves attisée par les puissances coloniales rivales, espagnoles et anglaises. Pour conserver la colonie en ralliant certains insurgés dont le redouté Toussaint Louverture, le commissaire de la République Sonthonax décréta, en août 1793, l’abolition générale dans la colonie avant que la Convention nationale ne l’étendît, six mois plus tard, à toutes les possessions françaises ultra-marines, honorant le troisième volet de son triptyque républicain, la Fraternité.

Écouter, sur France Inter, l’émission “la marche de l’histoire” consacrée à cette abolition de 1794.

Voir l’article de Wikipedia consacré à l’abolition de l’esclavage du 4 février 1794.

→ L’édition 2017 du Concours du jeune historien guyanais, organisée par l’Association des Professeurs d’Histoire-Géographie de Guyane (APHG-G), a pour thème “les abolitions de l’esclavage en Guyane 1794 et 1848”.

 

– o – O – o –

 

L’énigme #10 fait appel à l’esprit logique de tout un chacun.

Il s’agit de résoudre un problème concret qui peut volontiers se poser au bord d’une des nombreuses criques qui irriguent la Guyane où les ponts font souvent défaut.

Trois adultes et trois enfants veulent traverser une crique avec une pirogue si petite que seul un adulte peut y prendre place ou bien deux enfants.

Quel nombre minimum de traversées seront nécessaires ?

 

Pour remporter la Caresse guyanaise en jeu, rien de plus simple :

être le ou la première
à donner la bonne réponse
par courriel à

eric.nansenet@ac-guyane.fr

    CONTACT   

Collège Réeberg Néron
Avenue Gustave Charlery
97354 Rémire-Montjoly

Tél : 0594 28 32 59
Fax : 0594 28 31 94

Mèl : 9730370p@ac-guyane.fr

 ÉVÉNEMENTS À VENIR 

— o — O — o —

IDÉE(S) D’ÉVASION

L’écrivaine états-unienne Toni Morrison dans « La compagnie des auteurs  » sur France Culture

— o — O — o —

Campagne contre
l’homophobie et la transphobie

► ► ► conseil d’écoute ◄ ◄ ◄

  1. "Faire son propre liquide vaisselle écolo", sur France Info
  2. "Rencontre avec Chimanan-da Ngozi Adichie", écrivaine nigériane
  3. "Soul Sacrifice", Santana à Woodstock il y a 50 ans
  4. Dans ce collège, le jardi-nage remplace les retenues
  5. "Plastique : la grande intox" dans Cash investigation
  6. "La ferme biologique Songhaï au Benin" sur Youtube
  7. "Quelles solutions pour sauver la biodiversité" sur YouTube
octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019


©2019 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales