Collège Réeberg Néron

ESPAGNOL 4e A & C
Concours de danses latines !

 

 ¿¿ Listos  para  bailar* ?? 

* Prêts à danser ??

 

 La bachata ... 

Il s’agit d’une musique romantique originaire de la République dominicaine où le chanteur pleure sa ballade avec beaucoup de passion (par moment, on dirait vraiment qu’il pleure ses paroles !). Apparue dans les quartiers défavorisés de Santo Domingo, pendant les années 1960, la bachata a conquis la population dominicaine dans les années 1990.
À l’origine, il s’agissait simplement d’une chanson accompagnée à la guitare. Aujourd’hui, un orchestre de bachata comprend des synthétiseurs, des instruments de percussion, une basse et, surtout, une guitaire au son très aigu. C’est ce dernier instrument qui donne un son unique à la bachata.

 

 

 Le merengue ... 


Le merengue est un style de chant et de danse très populaire originaire de République dominicaine. Il prit naissance au début du XIXe siècle, et est lié au meringue d’Haïti. Depuis, le merengue est devenu une forme de danse latine amusante, simple et à la portée de tous. Cette danse se caractérise principalement par un mouvement des hanches qui balancent de gauche à droite (déhanchement cubain) ainsi que par la figure "pas de côté/pieds ensemble/pas de côté". Comme c’est le cas pour toutes les danses latines, la version originale est rapide et agitée. Le merengue est joué autant par des groupes folk, avec des instruments comme l’accordéon, la grosse caisse double, et le guayo en métal, que par divers orchestres populaires. Bien qu’il fit son apparition en Amérique du Nord dans les années 50, le merengue ne fut connu à New York que quelques années plus tard.

 

 

 La salsa ... 


La salsa (sauce piquante en espagnol) est un style de musique populaire ayant pris naissance dans la communauté hispanique de New York au milieu des années 70, par suite de l’évolution musicale de divers rythmes latins. Né d’un mélange de musique afro-cubaine et portoricaine enrichie de rock et de jazz, la salsa prend racine dans la musique latine des années 40 (trompettes, flûtes, voix) ainsi que dans les rythmes de danse des années 50 qui connurent divers degrés de popularité, soit : la rumba, le mambo, et le cha-cha-cha. C’est sous l’influence du rock que la guitare électrique et des procédés électroniques furent ajoutés à la salsa, tandis que les qualités d’improvisation et d’orchestration furent héritées du jazz. En raison des pressions sociales et de la situation politique qui sévissait à Cuba et à Porto Rico, de nombreux citoyens s’exilèrent à New York, à Miami et dans plusieurs villes des États-Unis. Ce sont ces gens et d’autres passionnés de musique ayant grandi dans le Harlem hispanophone de New York, qui créèrent cet engouement.

 

    CONTACT   

Collège Réeberg Néron
Avenue Gustave Charlery
97354 Rémire-Montjoly

Tél : 0594 28 32 59
Fax : 0594 28 31 94

Mèl : 9730370p@ac-guyane.fr

 ÉVÉNEMENTS À VENIR 

— o — O — o —

IDÉE(S) D’ÉVASION

L’écrivaine états-unienne Toni Morrison dans « La compagnie des auteurs  » sur France Culture

— o — O — o —

Campagne contre
l’homophobie et la transphobie

► ► ► conseil d’écoute ◄ ◄ ◄

  1. "Faire son propre liquide vaisselle écolo", sur France Info
  2. "Rencontre avec Chimanan-da Ngozi Adichie", écrivaine nigériane
  3. "Soul Sacrifice", Santana à Woodstock il y a 50 ans
  4. Dans ce collège, le jardi-nage remplace les retenues
  5. "Plastique : la grande intox" dans Cash investigation
  6. "La ferme biologique Songhaï au Benin" sur Youtube
  7. "Quelles solutions pour sauver la biodiversité" sur YouTube
octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019


©2019 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales